18 Juillet 2004 : Nîmes Ville Etape du Tour de France cycliste
Le Cercle Généalogique Gardois Europe-Méditerrannée soutenu par la Ville de Nîmes, honore l'Algérois

Marcel Molinès vainqueur en 1950 de l'étape Perpignan-Nîmes


Retour à l'index    L'exposition    Remise de médaille    Intermède musical    
Depuis le mois de mars, Nos deux Guy, Guy CURMI, Président du Cercle, et grand cycliste dans son jeune âge, et Guy TUDURY, algérois bien connu pour ses travaux sur Minorque, et grand amateur de cyclisme, nous préparaient cette journée... Il faut dire que Marcel Molinès n'avait pu, pour des raisons familiales graves, être présent à Nîmes lorsque le Cercle Algérianiste y avait fait ses journées sur le sport en Algérie. L'occasion était trop belle, l'étape du Tour  -  qui ne s'était pas arrêté à Nîmes depuis 1986  -  la disponibilité de Molinès, le soutien de la Mairie de Nîmes, et de tous les médias locaux ou nationaux.
Un écueil : la date 18 juillet... Beaucoup de vacanciers, le Centre Paul Robert fermé etc... Mais l'enthousiasme de tous a balayé ces inconvénients, et les amis étaient là, tous unis, pour rendre à Marcel l'hommage mérité pour sa valeur souvent mal reconnue...
Quelques précisions : 1950 il est le plus jeune coureur du Tour, il a 22 ans. - 1954-55 : les attentats commencent en Algérie, comment alors s'entraîner ? Aller en France pour faire des courses ? Les voyages sont chers, aucune structure d'accueil nationale pour ces sportifs "exilés"... Il abandonnera très tôt sa carrière, mais avec regret, conscient de ce manque de chance du à la conjoncture des évènements. Son frère aîné sera d'ailleurs enlevé.. et personne n'a jamais pu dire ce qu'il était devenu.

Marcel Molinès devant les affiches réalisées par le Cercle


Le Tour de 1950 Les 37 premiers tours de France

Retour au haut de la page    

Une journée folle a donc commencé pour notre héros, accompagné de son ancien compatriote, ami, cycliste M. SINTES, son aîné dans ce sport... et accompagné de son frère cadet ; arrivée au 43 Rue de beaucaire, installation de l'exposition, repas, tribune d'honneur pour l'arrivée du tour, Interviews de RMC, et table ronde de France Bleu-Gard-Lozère.. Puis retour au Centre pour l'apéritif officiel.
Merci à tous ceux, qui sont venus l'entourer, toutes les associations étaient là, et cela nous a fait chaud au coeur.

Marcel entre Guy Curmi et Mme Juanico CM déléguée aux rapatriés


Attentifs... car on a droit à une chanson en duo La cansonetta


Retour au haut de la page    Portail du site